Bloom Quartiernuit

THEATRE & ELECTROACOUSTIQUE

Création le 26 novembre 2014 à Amphi culturel Université Lyon 2 (saisongrame-Musique en Scène)

Nous nous aventurons avec Leopold Bloom dans le quartiernuit. Salon sordide. Hôtel minable. C’est l’épisode de Circée, la magicienne et Bloom est notre Ulysse. Il y a des monstres. Toutes les hybridations sont possibles : entre humains et animaux, entre le masculin et le féminin, entre les siècles passés et le présent. C’est à la fois l’heure de vérité – il y a un procès – et celle des hallucinations. Heure des hallucinations vraies ? Le jeu de masque – persona– se mêle à la dépersonnalisation. Le texte nous invite aux hybridations scéniques et aux machinations sonores : présence réelle et enregistrement, voix humaine et son électroacoustique, vocalises et discours parlés, opéra, messe, meeting… 


Générique

Texte de James Joyce

Conception et mise en scène – Pierre Kuentz

Composition électroacoustique : Bérengère Barazzuti, Daniel Arango-Prada, Fabian Gonzalez 

Lumières : Adèle Grépinet

Son – Baptiste Tanne

avec

Maud Chapoutier, Pauline Huruguen, Marie Tassin, Simon Terrenoire (version 4 comédiens)

ou bien avec

Maud Chapoutier, Marie Tassin, Simon Alopé, Benoit Cornet, Johan Boutin, Hugo Guittet, Jeanne Faucher, Thomas Rortais (version 8 comédiens)

Production Compagnie des Infortunes avec le soutien de Université Lyon 2, grame-Musique en Scène, Centre Culturel Aragon – Oyonnax, Théâtre de la Renaissance – Oullins et Conservatoire de Lyon.