Le Tombeau des Baigneuses

THEATRE & ELECTROACOUSTIQUE

Création le 30 septembre 2010 dans le cadre du XXIeme Festival d’Ambronay

Un jeune homme décide de faire un tombeau pour deux jeunes filles roms qui se sont noyéessur la plage de Torregaveta près de Naples pendant l’été 2008. Le jeune homme voit les images à la télévision où les baigneuses gisent sous un drap d’éponge au milieu du divertissement estivalet de l’indifférence des vacanciers. En isolant un détail,on croit voirun tableau. Le jeune homme traverse, en un temps resserré, l’histoire d’un certain art de vivre, celui des Voyages en Italie. Il est sûr que c’est la fin de quelque chose. Il n’y a pas d’Europe, il n’y a pas de taureau blanc qui rapte les jeunes filles et traverse la mer en courant. Il avait cru aux fictions. Malaise. Il se prend pour un taureau. Il veut inventer une forme. Avec des chansons. Sans voix.


Générique

texte de Pierre Kuentz

conception et mise en scène – Pierre Kuentz

dramaturgie, collaboration artistique – Raphaël Patout

composition électroacoustique- Jean-François Estager

son – Mathilde Billaud

informatique musicale – Max Bruckert

création lumières – Adèle Grépinet et Marie Boethas

avec

Maud Chapoutier, Pauline Huruguen, Charly Marty

Production Compagnie des Infortunes avec le soutien du Centre Culturel de Rencontre d’Ambronay, Centre Culturel Aragon – Oyonnax, grame-Musique en Scène, Théâtre de l’Élysée – scènes découvertes Lyon et département de l’Ain.

Crédit photo ©DuchonDoris

Extrait audio